Menu des pages
TwitterRssFacebook
Menu des catégories

Posté par le 6 juin 2013 dans Pratique | 3 commentaires

Etudier aux Etats-Unis : Se mettre à l’abris avec une bonne assurance

Etudier aux Etats-Unis : Se mettre à l’abris avec une bonne assurance


Quand on prépare son départ aux Etats-Unis, on pense au logement ou aux transports mais pas forcément aux assurances alors que c’est un des éléments les plus importants à prendre en compte.

En effet, aussi génial que soit le pays de l’oncle Sam, au niveau de la sécurité sociale et des frais médicaux, ils ont encore quelques progrès à faire.

Comme vous le savez, j’ai étudié neuf mois aux USA donc j’ai moi aussi été confrontée à la problématique des assurances. Pour que ce soit plus facile pour vous, je peux vous donner quelques conseils à ce sujet.


8 000 dollars pour une journée à l’hôpital

C’est la somme que vous ne voulez pas avoir à payer en cas de petit pépin et aussi la raison pour laquelle vous avez besoin d’une bonne assurance étudiant à l’étranger. Les prix des frais médicaux sont exorbitants, il ne vaut mieux pas être malade dans ce pays. Je connais même des gens qui dans certains cas ont pris un billet pour venir se faire soigner en France plutôt que d’avoir à faire au système américain !

Un de mes plus mauvais souvenirs de mon expérience a été toutes les démarches administratives nécessaire pour avoir une assurance qui convenait à mon université américaine. Bien que plus ou moins bien assurée, je priais tous les jours pour qu’il ne m’arrive rien !

Si j’ai un conseil à vous donner, renseignez vous bien auprès de votre assureur pour savoir si vous avez à avancer les frais ou si ce sont eux qui s’en charge parce que même si ils vous remboursent plus tard, ca peut être compliqué d’avoir à sortir de telles sommes de son porte-monnaie. Plusieurs de mes amis ont eu des problèmes à ce sujet.


Prendre une assurance en France ou aux Etats-Unis?

Pour pouvoir vous inscrire dans une université américain il vous faudra avoir souscrit à une assurance qui comporte certaines conditions comme les montants de couverture et les opérations prises en charge. Ces conditions varient selon les universités donc pensez bien à vous renseigner à l’avance pour pouvoir choisir correctement votre assurance. Une attestation en anglais vous sera demandée, assurez vous que votre assureur est capable de vous la fournir !

Comme vous êtes étudiants, vous êtes surement couvert par un des deux formidables organismes que l’on vous oblige à choisir au moment de votre entrée dans l’enseignement supérieur. Ces organismes proposent des options internationales pour une vingtaine d’euros en plus par mois. Là encore renseignez vous bien auprès de votre université américaine pour voir si elles acceptent ce genre de couvertures. Sinon vous pouvez avoir recours à d’autres assurances privées.

Enfin, si votre assurance ne convient pas, votre université américaine se fera un plaisir de vous proposer sa propre assurance qui vous couvrira parfaitement aux Etats-Unis mais qui peut être très chère. Dans mon université, l’assurance proposée était à plus de 800 dollars par an si je me souviens bien.

Prendre une assurance en France qui vous couvre correctement à l’étranger peut vous revenir beaucoup moins cher mais les procédures administratives sont parfois longues et pénibles.


Conclusion

Pensez à consulter tous vos docteurs (généraliste, dentistes, ophtalmologues, gynécologues…) avant votre départ et prenez une petite trousse de médicaments français dans votre valise pour éviter d’avoir à faire au système de santé américain.

Ceci dit, on ne sait jamais ce qui peut arriver et quand on connaît le prix des soins outre-Atlantique il est vraiment indispensable d’avoir une bonne assurance. D’ailleurs pour vous inscrire dans la plupart des universités, on vous demandera de justifier de votre couverture santé. Prenez-vous s’y à l’avance !


A lire dans la même catégorie :


3 Commentaires

  1. Même sans être étudiant, mais en étant un simple voyageur je pense qu’il faille s’assurer.

    Certains disent que si l’on paie en carte bleue il y a une option pour une prise en charge.

    Mais si cela est vrai que couvre-t-elle vraiment, pas grand monde fait la démarche pour le savoir.

    Pour la petite histoire, début mai j’ai passé 10 jours à NYC, et je me suis cassé une dent. J’ai attendu mon retour en France pour me faire soigner, n’ayant rien prévu en cas de soin aux USA.

    • Bonjour François,

      Vous avez raison il faut faire attention avec les assurances des cartes bleues, elles sont souvent inexistantes !
      En cas de « petits bobos » il vaut vraiment mieux attendre de rentrer en France !

      A bientôt,

      Nadège

  2. Pour avoir été malade aux états unis, je ne peu que vous recommander à toutes et à tous de prendre une assurance, le cout de la médecine est hallucinant la bas, il est complétement déraisonnable, on comprends que les docteurs habitent dans des palais !!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>