Menu des pages
TwitterRssFacebook
Menu des catégories

Posté par le 17 avr 2013 dans Culture | 6 commentaires

British ou American English ?

British ou American English ?


Il y a quelques semaines je publiais un article ou je vous donnais quelques conseils pour apprendre à parler anglais. Maintenant que vous maitrisez on peut passer à l’étape supérieure : la prononciation et les accents !


Les différences de vocabulaire

Voilà une autre chose qu’on ne vous apprend pas forcément pendant les cours de langue. Comme vous le savez peut être, avant de vivre aux Etats-Unis, j’ai vécu neuf mois en Angleterre où j’ai vraiment appris à parler anglais et surprise quand je suis arrivée à Miami, c’est un tout autre vocabulaire que j’ai du ré-apprendre.

En gros je parlais le Queen’s English (l’anglais de la Reine, le British English) avec un accent du Sud de la France. D’ailleurs tous les anglophones me disent que j’ai un accent espagnol quand je parle anglais, whaaat ???

Tout ça pour vous dire qu’il y a pas mal de différences entre l’anglais qu’on parle en Angleterre et l’anglais qu’on parle aux Etats-Unis et je ne parlerai même pas des Ecossais ou des Canadiens…

Un peu comme nous les français de France avec nos amis Belges ou nos amis Canadiens qui préfèrent partir magasiner en char avec leur chum, il faut comprendre ces différences si on ne veut pas avoir de problèmes de communication.

Voici une liste non-exchaustive des mots qui diffèrent. Pour les français, la version anglaise des mots est en général plus logique.

Différences anglais americain et british


Attention, warming, caution :
N’utilisez jamais le mot rubber aux USA pour qualifier une gomme.
Je sais qu’à l’école on nous apprend ce mot là qui fonctionne très bien pour le Royaume-Uni mais si vous êtes aux USA et que, dans je ne sais quel contexte, vous avez à demander une gomme à quelqu’un, utilisez le mot eraser.
Ici le mot rubber est utilisé pour qualifier un préservatif donc si vous demandez a rubber à un garçon ça peut porter à confusion, à moins de vraiment demander un préservatif…


Les différences de prononciation

Maintenant que vous avez le vocabulaire, passons à la prononciation. La prononciation en anglais britannique est beaucoup plus formelle, proper, alors que l’américain y va fort avec ses abréviations et ses contractions de phrases. Vous pouvez jeter un oeil à la vidéo ci-dessous, c’est assez drôle, la fille est anglaise et le garçon est américain. Ils prononcent certains mots chacun leur tour et on voit bien que parfois c’est complètement différent. Big up au british qui a au moins le mérite de prononcer les mots d’origine française à peu près correctement !


Conclusion

Comme pour le français, en anglais on retrouve différentes prononciations et différents accents cependant je pense que le principal avec les langues étrangères c’est de comprendre son interlocuteur et de se faire comprendre.

Après, comme je l’ai expliqué précédemment, le meilleur moyen d’apprentissage c’est l’immersion alors pourquoi ne pas tenter un petit séjour linguistique à Miami pour venir apprendre l’anglais sous les palmiers !


A lire dans la même catégorie :


6 Commentaires

  1. Moi je suis anglais alors cet article m’a fait rire. J’ai habité en France il y a des ans et je sais pour la plupart qu’en ecole les profs enseignent anglais avec les mots americains. Je ne comprends pas pourquoi, ces mots sont ridiculeux et le fait que les Americains ne savent pas les mots anglais comme jumper et knackered c’est plus pire.

  2. Ahah c’est exactement la même chose pour moi. Première semaine au bureau, je demande a rubber, on m’explique. Et quand je dis flat on se moque gentiment « this is British! », de même que lorsque je prononce « can’t ».

  3. Je vais souvent en Angleterre et je suis allé quelques fois aux Etats Unis, pourtant j’arrive vraiment pas à distinguer les deux accents ^^

    Parcontre je me suis fais avoir en demandant des frites lors d’un match de baseball … j’ai eu des chips -_-

  4. En lisant ton article je me rends compte que je fais un beau mélange des deux. Mon copain (anglais) me l’avais déjà fait remarqué mais en lisant le tableau comparatif je me rends compte que c’est pire que ce que je croyais. Heureusement en Angleterre, on peut utiliser les deux en général il n’y a pas de problème de compréhension :)

  5. Moi aussi j’ai dû complètement adapter mon anglais aux Américains. J’ai habité en Angleterre et je me suis vite rendue compte que les gens des US sont les moins « souples » avec les accents et les variations de vocabulaire de tous les anglophones.
    Je me souviens quand je disais « Where is my jumper? » (mon pull), mes potes américains étaient morts de rire et croyaient que j’inventais des mots, que « jumper » avait quelque chose à voir avec « jump » (sauter)… Eux ils disent « sweater » et pourtant les Anglais comprennent!
    D’autres mots conflictuels c’était « knackered » (épuisé) ou « trainer shoes » (chaussure de sport) où ils me regardaient comme si, toujours, en tant que Française j’inventais des mots. Et je me sentais toujours un peu ringarde quand je disais « trousers » au lieu de « pants ».

    Par contre je savais paaaas pour « rubber »!!!! Merci pour l’info!!

    J’ai dû changer mon accent sur certains mots aussi. Les Américains ne comprenaient JAMAIS quand je disais des choses comme « party » (les Anglais le prononcent un peu comme « Paaa’tti »). Ils me regardaient avec des yeux ronds et répétaient le mot avec un accent français encore plus fort que le mien (« Pati? »), comme s’ils pensaient que c’était carrément pas de l’anglais. Par contre quand je prononçais « Paddy », là ils captaient.
    Du coup maintenant les non-Américains me demandent souvent d’un air incrédule si je suis Américaine quand ils m’entendent parler et ça m’énerve parce que j’ai jamais vécu là-bas! ;)

    Sinon sur la vidéo, je trouve que l’accent de la fille comme du gars ne sont pas très forts.

    • Salut Morgane,

      J’ai tellement d’histoires de ce genre depuis que je suis arrivée à Miami, je fais beaucoup rire ma coloc mais j’aime bien utiliser mes mots british quand je parle. Je lui fait des « biscuits » et pas des « cookies ». On prend le « lift » et non l’ »elevator » pour monter au « flat » et non « apartment »..
      Enfin ça me fait bien rire ces différences, les américains ont du mal à me comprendre ne serait-ce que quand je dis « water » ils disent « wader » alors que les british c’est plutôt « woter ».
      Dans la vidéo je trouve que la fille, et les british en général, a un accent assez fort mais après c’est peut être parce que je suis habituée à l’accent américain maintenant!

      Tu as vécu ou en Angleterre ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Découvrez le meilleur moyen pour se former en anglais efficacement - [...] portail effectué, il vous restera à sélectionner une destination. Vous pouvez vouloir aller a miami ou en Irlande, par …
  2. Une solution de premier choix pour apprendre l’anglais - [...] de l’anglais et souhaitez commencer l’apprentissage sans plus attendre ? Vous pouvez voir la page suivante pour avoir quelques …
  3. Partir aux états-unis durant 6 mois pour se former en anglais - [...] de visiter les Etats-Unis. Vous pouvez faire d’une pierre deux coups en effectuant un séjour linguistique à Miami. Étudiez …
  4. Partez pour les USA pour se former en anglais | Diffusion de News - [...] et des plages de Miami et faire un peu de tourisme et de bronzage. Pour cela, visitez le portail …
  5. Quelles sont les avantages des stages linguistiques ? | DOS : Tu recherches ? - [...] est officielle. Il est important, pour en savoir davantage, de visiter le web et particulièrement le site A miami. …
  6. Partez pour les USA pour apprendre l'anglais - A l'intérieur du Réseau - [...] Afin de vous aider à bien réussir votre séjour linguistique aux Etats-Unis, vous trouverez sur http://a-miami.fr/british-ou-american-english/ des professionnels qui, …
  7. Partez pour les USA pour apprendre l'anglais - A l'intérieur du Réseau - [...] Afin de vous aider à bien réussir votre séjour linguistique aux Etats-Unis, vous trouverez sur http://a-miami.fr/british-ou-american-english/ des professionnels qui, …
  8. Concentration de studio | 3 bonnes raisons de choisir la solution du voyage linguistique - [...] l’organisation de vos séjours linguistiques partout dans le monde. En faisant un tour sur http://a-miami.fr/british-ou-american-english/, vous pouvez dénicher un …
  9. Apprendre l’anglais en tout facilité avec un séjour linguistique | Bazarthèque - [...] devez choisir entre l’anglais américain et l’anglais britannique. Si vous cliquez sur le site a-miami, vous allez découvrir plus …
  10. L'actualité du net avec 1cp.be » Blog Archive » 2 bonnes raisons de choisir la solution du stage linguistique - [...] linguistique. Vous avez le choix entre l’anglais Britannique et celui Américain. Le lien http://a-miami.fr/british-ou-american-english/ vous permet de voir les …
  11. Découvrir le monde tout en apprenant l'anglais « Articles d'actualité, bon plans ... Articles d'actualité, bon plans … - [...] dans le monde. Ce sont certes les mêmes expressions que vous trouverez un peu partout, mais sur le site …

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>